B.Cardera-pour-Happily-Factory8

Qui se cache derrière { Bérengère Cardera }

Je vous le disais encore hier, ce qu’il y a de génial dans mon métier, c’est que je vois sans cesse de jolies choses. Ou que je rencontre des gens extras. Et parfois, comme quand je vais visiter Bérengère Cardera dans son atelier, je fais les deux.

B.Cardera-pour-Happily-Factory10B.Cardera-pour-Happily-Factory

Autour d’un café servi dans une tasse à deux anses à l’effigie du célèbre couple princier britannique – une première, merci Kate, merci Will – , j’ai pu découvrir l’univers de Bérengère, et je dois dire que j’ai adoré. Un petit cocon de féminité pas gnan gnan saupoudré d’une touche de vintage juste ce qu’il faut, le tout accompagné de very bon goût: chez Bérengère, on est bien.

Et oh combien c’est important de se sentir bien chez la petite fée qui nous confectionnera sur mesure la robe de notre joli jour ( enfin, je dis ça, je dis rien, peut-être que vous surkiffez être mal à l’aise lors de vos essayages, perso j’ai testé, j’ai pas adhéré…) . Rencontre avec une créatrice made in talent.

B.Cardera-pour-Happily-Factory-3So Happily : Quels sont tes matériaux de prédilection?

Bérengère Cardera: Les matières plutôt lourdes, le plumetis, le crêpe ottoman, et des détails anciens ajoutés: boutons, galons, dentelles chinés et qui racontent une histoire, pour une robe unique dans les moindres détails.

B.Cardera-pour-Happily-Factory2SH: Qu’est-ce qui t’inspire?

BC: Mon expérience de costumière m’amène à avoir des références plus historiques que « couturières », aussi pour cette première collection, je me suis beaucoup inspirée des années 50: pas trop de froufrous, avec des lignes plus en détails, un côté discret  qui permet de vraiment révéler ce qu’il y a de beau chez quelqu’un.

SH: A quoi ressemble ta robe de mariée idéale?

BC: Question difficile… Mais je pense que si j’avais entièrement carte blanche, je voudrais partir sur quelque chose d’un peu « fou », à la Alexander Mc Queen… encore mon vécu de costumière sûrement!:) Mais je vois la même démarche dans la création d’un costume et dans celle d’une robe de mariée: c’est une tenue exceptionnelle, pour un évènement précis, adapté à une personnalité, une histoire, une morphologie.

B.Cardera-pour-Happily-Factory4SH: Combien de temps faut-il compter pour avoir SA robe sur mesure?

BC: Comme dans chaque travail sur mesure, tout dépend de la forme et des particularités de la robe, mais il faut s’y prendre en général environ 8 mois avant: il y a 2ou 3 essayages en toile et 2 en tissus, et encore un rendez-vous 2/3 semaines avant le jour J pour la pose des zips (comme la taille de la mariée peut varier du tout au tout quelques semaines avant le grand jour, autant poser les fermetures le plus tard possible!)

B.Cardera-pour-Happily-Factory6SH: Un conseil pour celles qui cherchent  THE robe?

BC: De venir me voir :). Mais plus sérieusement, de trouver quelqu’un qui les écoute, et avec qui elles sont en confiance. C’est important dans ces moments d’être avec quelqu’un avec qui on se sent bien, et ce sont des moments de complicité que personnellement, j’adore.

SH: Quand tu ne couds pas, tu…

BC: … vas chercher l’inspiration dehors. Il y a un tout petit square juste à côté de chez moi où j’aime me ressourcer. Cela fait du bien de profiter de ces petits coins de verdure dans Paris, et permet de recharger les batteries!:)

B.Cardera-pour-Happily-Factory7

SH: Plutôt sucré ou plutôt salé?

BC: Définitivement sucré, j’avoue. ( Note de So Happily: d’ailleurs, lorsqu’on repart de chez elle,  la carte de visite est fournie avec une sucette coeur, c’est pas trop cool ça?:p)

B.Cardera-pour-Happily-Factory9

SH: Le plus beau compliment que tu aies reçu?

BC: J’ai eu la chance d’habiller une mariée le jour J de sa robe  Bérengère Cardera. Et de voir sa maman pleurer en la voyant, ça n’a pas de prix. De voir l’émotion que suscite ton travail en direct, c’est tellement fort que ça vaut tous les mots du monde. Pour une fois que faire pleurer quelqu’un c’est trop bien… :)B.Cardera-pour-Happily-Factory5

 

Je ne peux que vous encourager à faire plus ample connaissance avec Bérengère et son univers frais et qui fait la part belle aux jolies lignes. Tout est créé de A à Z dans son atelier, avec soin et amour, et vous réussirez forcément à créer votre bonheur avec une gentillesse et une écoute comme la sienne.Bérengère Cardera 7Bérengère Cardera 4

Et tout comme son acolyte Anne-Sophie Coulot et moi même, cette petite fée des tissus est passée par les Beaux-Arts d’Angers avant d’intégrer l’Esmod, donc rien que pour ça, ça vaut le coup de  l’appeler:) (comment, noooooooon madame, je ne suis pas chauvine #missyouAngers ), et peut-être qu’en plus, vous pourrez boire un thé dans la tasse Will & Kate…alors, convaincus?:)

Bérengère Cardera 5

Encore un immense merci à Bérengère pour son accueil chaleureux, et elle s’est pliée à la tradition du croquis Happily avec un brio… cela faisait longtemps que je n’avais pas eu d’aussi joli courrier, jugez plutôt:

Croquis-Bérengere-Cardera-pour-Happily-Factory

Bérengère Cardera

Robes sur mesure à partir de 1800€

24, rue de l’exposition

75007 Paris

0682593401

contact@berengerecardera.com

 

AS-Coulot-Happily-Factory

{Qui se cache derrière} la Maison Anne-Sophie Coulot

Parfois, il ne pleut pas. Oui, bon, je me rends bien compte que ma phrase n’a rien de crédible à l’instant où je vous parle puisqu’il pleut à remplir des mason jars dehors ( euh, pardon, déformation professionnelle ), mais je vous assure, parfois il ne pleut pas. Et ce jour là, connaître la Maison Anne-Sophie Coulot pourra embellir votre coiffure avec classe.
AS-Coulot-Happily-Factory11AS-Coulot-Happily-Factory3Anne-Sophie, je suis allée la rencontrer au milieu de ses chapeaux, de ses voilettes et de ses bobines, dans son petit cosy atelier parisien, là où TOUT se passe. Oui parce tout ce qu’elle crée de ses dix doigts provient de là: de l’idée au façonnage, tout est made in Paris by Anne-Sophie. Et pour ça je dis bravo. Et pendant que l’artiste en personne accepte de jouer les modèles (en même temps, avec des chapeaux aussi extras, qui n’en aurait pas envie?), elle a eu la gentillesse et la dextérité de faire deux choses en même temps – normal, c’est une fille #vieuxdébattouçatoutça– et donc de répondre à des petites questions. Réponses.

AS-Coulot-Happily-Factory5AS-Coulot-Happily-Factory7So Happily: La fameuse, la première, non parce qu’il faut que je connaisse l’avis d’une spécialiste: mythe ou réalité,  la tête à chapeau existe -t-elle?

Anne-Sophie Coulot: La réponse est clairement non. Il y a des têtes et les chapeaux qui vont avec .  C’est au modiste, donc moi, de vous conseiller, de vous aiguiller vers la forme de chapeau qui mettra votre visage, votre tenue, vous, en valeur. Par exemple, si vous êtes petite, choisissez de préférence un chapeau qui ne dépasse pas votre largeur d’épaule, pour ne pas vous tasser. Mais chaque tête à son chapeau, il faut juste qu’ils se rencontrent! :)AS-Coulot-Happily-Factory8SH: Et pour les futures mariées qui ont déjà leur robe, comment être sûre qu’un chapeau ira bien avec?

ASC: L’avantage, et le plaisir, de travailler dans le sur mesure, c’est que je m’adapte à chaque robe: dans la forme, les matériaux, tout est étudié pour être raccord avec la tenue de votre joli jour. Nous créons ensemble cet accessoire indispensable pour compléter votre silhouette. Il faut compter entre 3 et 7 heures de travail pour confectionner une pièce, c’est dire si nous faisons attention aux détails. Et pour celles qui n’osent pas encore le chapeau ou/et les inconditionnelles des headbands, j’ai créé une collection spéciale mariée, adaptable avec la dentelle de leur robe pour un ensemble des plus harmonieux. (Pour voir un exemple porté avec les magnifiques robes de Bérengère Cardera, sa « binome », c’est par , ou plus tard sur le blog:) )AS-Coulot-Happily-Factory2AS-Coulot-Happily-Factory4SH: Allez, si tu étais un chapeau ?

ASC: Difficile… Je pense que je serai un chapeau en tissu, un béret à l’ancienne avec voilette , et noir, parce que même si j’aime toutes les couleurs, je trouve que cette couleur sort particulièrement bien sur moi. Tout dépend des personnes: sur une brune comme toi, je conseillerai autre chose par exemple.

AS-Coulot-Happily-Factory10SH: Ta demande la plus incongrue?

ASC: Pas vraiment incongrue, mais un rendu très surprenant: assurément une dame qui m’a demandé de reproduire ce chapeau (note de So Happily: celui que je porte sur la photo plus bas) tout en doré avec le centre noir, pour compléter sa tenue. Un vrai rayon de soleil! (voilà, on sait où il est parti maintenant, merci Anne-Sophie)AS-Coulot-Happily-Factory9AS-Coulot-Happily-Factory6Bon , je n’ai pas pu résister, depuis le moment où elle m’a envoyé des photos de ses créations, j’ai eu envie d’essayer ce chapeau. Et je dois dire que c’était une expérience très agréable. Très léger, bon, c’est vrai que je n’ai pas choisit le moins encombrant, mais je l’aurai volontiers porté toute la journée! Avoir un chapeau sur la tête, du coup, ça nous donne envie de la relever, d’avoir un port de tête digne de l’oeuvre d’art posée sur nos cheveux, bref, ça change complètement la silhouette!

Alors mesdames, plus d’hésitation: parce que même si Anne-Sophie n’était pas aussi sympa, qu’elle n’était pas aussi à l’écoute, n’avait pas d’aussi bonnes idées pour réhabiliter le chapeau comme accessoire quotidien (d’ailleurs, je pense que je vais commencer à militer aussi), n’avait pas été aux mêmes Beaux Arts que moi (oui, rien à voir, mais ça c’était trop marrant!), ses créations parleraient d’elles-mêmes!:) Et ce qui est génial, c’est qu’elle propose également un service de location des chapeaux pour celles qui voudraient tenter l’expérience chapeautée sans investir dans l’achat, top!

AS-Coulot-Happily-Factory13Un vent de fraîcheur, des formes originales, des couleurs flashys, une créatrice coup de coeur, la Maison Anne-Sophie Coulot, on adore, on adhère!

Merci Anne-Sophie ( et Anne-Claire et Clara aussi hein!) pour ton accueil et tes réponses, au plaisir!

 

love etc

Du bonheur et du Love etc. { Happily Life }

Il a fait bon être parisien ce week-end. Exit de votre esprit  les « les grèves de métro, c’est n’importe quoi!« , les  » parisien au volant, mort au tournant…« , les  » c’est pas l’amabilité qui les étouffent! » et autres  » non mais tu vas voir, Paris, c’est une autre mentalité…« . Non, ce week-end, Paris a repris ses lettres de noblesse de capitale de l’amour avec un grand L , car la sublissime Cartonnerie accueillait en son sein la non moins géniallissime Love etc., ze évènement incontournable pour qui prononce le mot mariage au moins une fois par jour.

En y allant, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, car si c’était la 3ème édition qui se déroulait samedi, c’était une grande première pour moi en terme de salon intimiste anti hall-d’exposition-géant-et-froid-moquette-bleue-et-kilomètres-dans-les-chaussures-sans-trouver-ce-qu’on-cherche, et je dois dire que la (bonne) surprise a été au rendez-vous.

Et après avoir franchie la somme toute banale porte d’entrée de la Cartonnerie (oui, parce que moi, je m’attendais à une verrière dès l’extérieur alors que c’était ben..une porte:-) -amoureusedesverrièressorsdececorps-), tout n’a été que Kinder: trop bon avec encore de jolies surprises à l’intérieur. Je me suis retrouvée comme une gamine devant toutes ces belles choses qui s’offraient sous nos yeux, une sorte de condensé de tout ce qu’on appelle le bon goût. Et ça a fait du bien.

Pour l’occasion, j’avais réalisé une toute petite série de cartes de visite spéciales Love etc. et ça a été un réel bonheur que d’ échanger cet après-midi là avec les prestataires présents ( ou tout du moins une partie, parce que le succès étant au rendez-vous, ils ont beau être disponibles, quand il y a du monde, il y a du monde!:-): de jolies idées et de beaux coups de cœur dont j’aurai l’occasion de vous parler plus tard, une décoration juste wahou, pleine de ces petits détails dont je suis si friande, une ambiance chaleureuse et spontanée ( la grande timide que je suis qui réussi à parler à autant de personnes inconnues, c’est dire si je me sentais à l’aise!), ça a vraiment été une petite bulle de fraicheur dans cet après-midi de pluie.

Oui, parce que il faut quand même que je me plaigne un petit peu, histoire de compatir un chouilla avec ceux qui n’ont pas pu venir… Dans la liste des petits regrets, je mettrais donc:

_  ne pas avoir pu rencontrer plus que cela de consœurs de la weddosphère ( oui parce que en fait, ça aurait été vraiment plus simple de marquer son nom sur le front… ou pas.) Mais ce n’est que partie remise (avant la prochaine Love etc j’espère!)

_  ne pas réussir à capter la tourbillonnante Clémentine  [bon, j’ai quand même pu rencontrer notre très sympathique Mariée aux pieds nus Nessa ( oui, oui, la vraie, même qu’en plus, elle est très gentille!:-), donc féliciter une organisatrice sur deux, c’est déjà pas si mal non? Note pour plus tard: passer du virtuel au réel, c’est génial!:-)]

_ ne pas avoir goûté vu le bar à bonbons dans son état initial qui devait déchirer sa mémé ( spéciale dédicace à ma SB qui se reconnaitra). Bon, je me suis vengée sur les cupcakes.

_ ne pas avoir connu le salon à l’époque de mon mariage. Oui, bon, ok il n’existait pas. Donc gros regret.

Alors, ça va mieux? Pas trop déçu de ne pas avoir pu être là? Oui, je sais, vous pouvez me dire merci… et ne pas regarder les photos qui vont suivre, parce que tout mon précédent travail de compassion va être réduit à néant si vous vous rendez compte à quel point c’était top…

De jolies couleurs grâce à l’extraordinaire travail de Madame… et de tous les participants!:-)
 
De belles mises en scène dans la Cartonnerie comme avec Bal de famille et Sage comme des images
 
Un truc génial comme cadeau invité (ou cadeau tout court), surtout si vous faîtes un mariage « vert » : une petite plante dans un porte clé par Girls & Roses. Je suis fan!
Fan de l’atelier de mise en beauté aussi, mais ça, c’est une autre histoire…
 
Des détails mes amis, des détails comme s’il en pleuvait, comme ici chez Chloé cuisine en vert, traiteur à domicile, aidée par la fiancée du panda pour la décoration de son buffet, ou chez Les dissonances avec cette splendide machine à écrire -amoureusedesobjetsrétrosrestedanscecorps-
 
Un marché de créateurs à tomber: gros coups de coeur pour Sidonie Lemaître et ses coiffes somptueuses (je me suis d’ailleurs laissée tentée, mais si regardez, dans le miroir, c’est moi en train de faire ma craneuse!), et jolie rencontre avec La fille du Consul et ses gourmandises en pâte polymère
 
Gros gros gros coup de cœur pour les créations de Rime Arodaky, juste sublimes, et celles des autres créateurs présents:
Violette la Magnifique et son jupon de tulle rose,
 
La Belle Bobine et ses motifs liberty, Stéphanie Wolff et ses robes élégantes de simplicité.
 
Alors, vous voyez le bar à bonbons? Vous partagez mon désarroi? Bon, pour le régal des yeux,on dit encore bravo à Madame et Lily Griffiths
 
et pour le régal des papilles, on dit merci à Synie’s cupcake et Sugarplum
 
Tellement de jolies choses, du talent photographique au mètre carré, avec la pétillante Béatrice de Guigné( très sympathique rencontre, même qu’elle connaissait So Happily, je me suis sentie toute émue!:-)), Mademoiselle Fiona, Fleur de sucre, Mamzelle Joe (ouahhh! Je peux le rajouter dans mes regrets, je t’ai pas vue!) et tant d’autres à retrouver au complet ici.
 

Non, cette Love etc. était un grand moment de wedbongoût. Encore un immense bravo aux deux organisatrices de choc et à toute leur team pour ces beaux moments.

Une seule chose à dire: vivement l’année prochaine!

Crédits photos: Happily Factory.
 
 
 
 

Cupcake Camp II


Que vous aimiez les réaliser, les décorer ou simplement les déguster ( oui, je suis d’accord, c’est un peu la meilleure partie!), c’est l’événement avec un grand C comme cupcake à ne pas rater: le Cupcake Camp ouvrira ses portes à Paris pour sa deuxième édition le 2 octobre prochain, alors Save the date !

Après le succès de sa première édition l’an passé, ce rendez-vous est devenu incontournable pour les cupcakes maker, amateurs ou professionnels, désireux de faire connaître leurs recettes toutes plus délicieuses les unes que les autres à un public de gourmands avertis, qui désigne alors son cupcake favori. Alors comment résister à cette manifestation d’amour , oui, parce que c’est bien de cela dont il s’agit: de l’amour pour les cupcakes, ça c’est indéniable, il vous faudra en montrer pour y participer ( mais je pense que ça ne sera pas très dur!) que ce soit en tant que pâtissier ou en tant que goûteur. Amour aussi pour les autres, car tout l’argent récolté sera reversé à l’association Make a wish, qui aide les enfants gravement malades à réaliser leurs rêves.

Alors moi je dis, quand c’est beau, bon, et bien, pas de raison de s’en priver! Tous les renseignements sont disponibles par ici et pour vous mettre l’eau à la bouche, des petites photos de l’année dernière ( pour encore plus de gourmandises, plus de photos sur le blog de Elo les cupcakes! )

Et pour vous décider si cela n’est déjà fait, il y aura, en plus des délicieux cupcakes à goûter, une tombola à laquelle vous pourrez participer et remporter différents prix tous plus succulents les uns que les autres offerts par les partenaires, dont Happily, qui pour l’occasion, à réalisé avec un immense plaisir deux jolis kits de papeterie de table  afin de sublimer vos futurs créations culinaires!

Cupcakes addicts, on se retrouve le 2 octobre ?

Cupcake Camp II

Où?

Au Comptoir Général

80 Quai de Jemmapes

75010 Paris

Quand?

Le 2 octobre 2011 de 15h à 17h.

Renseignements complémentaires ici et ici.

Crédits photos: milkflowered.tumbl.com; elolescupcakes.typepad.com; Happily Factory.